A propos

Amélie et Okiciya,
une fusion complete

Okiciya signifie guider les autres en Amérindien. 

En 2009, quand j’ai choisi ce nom, je n’avais pas encore conscience de toute cette culture chamanique, juste un souvenir de mon enfance lors d’un voyage au Canada, qui m’avait sans doute déjà tellement influencé. Les synchronicités de la vie m’ont ramené dans ce pays avec cette impression étrange de me sentir comme chez moi, de retrouver ma juste place. De ce dernier voyage j’en ai ramené mon tambour chamanique, les chants et les traditions qui s’y rattachent.

Aujourd’hui tout est fluide, logique, je me sens entière, je danse avec mon yin et mon yang, avec ma féminité et ma masculinité, avec mon lâcher-prise et mon contrôle, avec mon intuition et mon mental. 

Et de votre côte, vous en êtes où ? Plutôt Yin ou plutôt Yang ?

Yin, Yang, un peu des deux ? Faites le test

En chacun de nous, nous avons une multitude de couleurs, de facettes et de polarités. Rien n’est tout blanc ou tout noir, une femme peut être très masculine et un homme très féminin. Le yin et le yang se mélangent à l’intérieur de nous comme deux opposés qui s’attirent et se complètent. Nous parlons alors de Masculin Sacré et Féminin Sacré, un couple intérieur, qui demande juste à s’unir de manière harmonieuse pour être une personne complète, à sa place, aligné et connecté avec soi-même.

  • L’équilibre du Yang

Personne déterminée, protectrice, rassurante, forte, confiante, motivée, courageuse, endurante, persévérante, passionnée, battante, à l’écoute de son corps et de sa partie féminine, accepte ses émotions, sa douceur et son intuition…